Cameroun : vers un possible retour des exilés anglophones

Des chefs traditionnels et l’avocat Agbor Balla et les populations de la Manyu se sont réunis, afin de réfléchir sur les moyens à mettre en place leur retour en toute sécurité.

251
Cameroun : vers un possible retour des exilés anglophones
Donnez une note

Le village Eyumojock a abrité les concertations sur le retour des ressortissants de la région du Sud-Ouest qui se sont réfugiés au Nigeria au plus fort de la crise anglophone. 5000 personnes issues du Sud-Ouest et du Nord-Ouest, indique le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (Hcr). Chefs traditionnels, populations locales ont convenu dimanche de la mise en place d’un moyen de transport pour acheminer le premier groupe de personnes disposées à rentrer chez elles.

Il a par ailleurs été décidé que les opérations y relatives devraient se faire avec sous la coordinat ion des autorités nigérianes qui encadrent ces ressortissants camerounais sur leur territoire. Une demande sera faite au gouverneur de la région du Sud-Ouest pour qu’il prenne des mesures pour un passage en toute sécurité de ces exilés.

Les assises de dimanche se sont déroulées en présence d’une délégation du Centre pour les droits de l’Homme et la démocratie en Afrique, Ong fondé et dirige l’avocat Agbor Balla depuis sa libération le 31 août dernier. Les populations y ont formulé leurs exigences pour une sortie de crise. Elles demandent une nouvelle fois, la libération de toutes les personnes détenues depuis la survenue de la crise en novembre dernier, le retrait de l’armée dans les villes de la région et la tenue d’un dialogue national.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire